Expositions Loire 2019

Présentation

C’est l’histoire d’un voyage à travers la France, un voyage sinueux au sein de la campagne française, c’est celui de la Loire et il est devenu le mien le temps d’un été. Ces flots, je les ai accompagnés sur plus de 1000 km, de ses sources au cœur du Massif central jusqu’à son estuaire embrassant l’Atlantique.

Un voyage seul, à pieds portant ma vie sur mon dos à la découverte de cette France rurale dont les noms des villes résonnent tels des âmes oubliées;  me menant à cette France de toujours, prestigieuse, symbole de la culture et du raffinement français ; pour finir dans la fureur de l’acier refroidi où la fierté ouvrière se meurt doucement, le gigantisme industriel a perdu de sa superbe et l’estuaire a dû trouver d’autres géants, l’art et l’innovation.

Plus long fleuve de France, dernier fleuve sauvage d’Europe, le plus beau de tous, La Loire ne manque ni de superlatifs, ni d’admirateurs. Car c’est bien elle qui est au centre de ce voyage, Loire, cette compagne aux courbes généreuses,  à la beauté sereine dans son écrin de calme immobile. Une muse après laquelle j’ai marché avec une question, quel amour ma mère portait à ce fleuve au point de vouloir reposer pour l’éternité avec cette entité ?

Entre pèlerinage et désir de voyager dans mon pays après des années à voyager à l’étranger, ce périple est aussi mon premier travail en tant qu’auteur photographe.

Les expositions

Comment résumer un voyage de plus de 1000 km en quelques photos, et quand je dis un voyage, il y en a plutôt 2, celui de la Loire et le mien. C’est ainsi que sont nés les deux expositions Cours de Loire et Solitudes sur Loire.

La première, Cours de Loire, relate l’évolution du fleuve à travers la France, un portrait de la Loire depuis ses sources où de multiples petits cours d’eau fendant les hauts plateaux ardéchois viennent à se regrouper pour trouver la force de réaliser ce long voyage jusqu’à l’Océan. Une série où chacun reconnaitra sa Loire, et découvrira aussi un autre visage de ce fleuve.

La seconde exposition, Solitudes sur Loire se concentre sur mon voyage en solitaire à pied, où bien que je sois habitué à voyager seul, le sentiment de solitude n’a jamais été aussi fort. Un sentiment exacerbé par le moyen de locomotion choisi, par le budget serré pour celui-ci qui a grandement favorisé le camping sauvage et aussi par la réalité de la campagne française actuelle : un abandon des villages qui se ressent aujourd’hui face aux vitrines fermées et aux au silence de leurs rues, la vie qui a quitté les champs qui s’étendent à perte de vue. Cette série se détache de la trame géographique pour devenir une œuvre poétique questionnant le sentiment de solitude qui est bien souvent considérer négatif alors que celui-ci sait aussi provoquer des émotions uniques et permet la quiétude nécessaire à la création

Cliquez ici pour accéder à Cours de Loire

Cliquez ici pour accéder à Solitudes sur Loire

Calendrier des expositions, cliquez ici