Deux Expositions || Two Exhibitions

Une fois le voyage accompli, le photographe se retrouva avec plus de 4000 photos et le souhait de partager la Loire qu’il avait découverte : sa présence permanente et prédominante ainsi que le coeur rural du pays qui survit difficilement face à l’attrait des grandes villes et à l’idée de modernité que tant de personnes semblent poursuivre.
C’est alors que la collaboration avec Antonieta Samaniego (architecte) commença afin de créer deux expositions itinérantes, construites pour être présentées aussi bien en extérieur qu’en intérieur, et qui peuvent ainsi voyager le long du fleuve comme un symbole de celui du photographe, dans le but de sensibiliser les gens à la majestuosité de cet héritage à la fois craint et passionnément aimé qui durant si longtemps à modeler la vie de la France rurale.

Once the trip ended, the author found himself with more than 4,000 pictures and the wish to share La Loire he discovered: her permanent and prominent presence; and this particular France, the country’s rural heart that struggles to survive to the appealing of the big cities and the idea of modernity that so many seem to pursue.
Here is were the collaboration started, teaming up with Antonieta Samaniego (architect) to create two itinerant exhibitions, who could be placed outside or inside, and who could travel along the river as a symbolism of the photographer’s journey, as an attempt to make people aware of the full majesty of this beloved and feared heritage that for so long has molded the life of rural France.

Relate l’évolution du fleuve à travers la France, un portrait de la Loire depuis ses sources ou de multiples petits cours d’eau fendant les hauts plateaux ardéchois viennent à se regrouper pour trouver la force de réaliser ce long voyage jusqu’à l’Océan. Une série ou chacun reconnaîtra sas Loire, et découvrira aussi un autre visage de ce fleuve.

Solitude (nf):

Fait d’être solitaire. Sentiment d’être seul moralement.

Sentiment aux multiples facettes, parfois fardeau, parfois force d’avancer, dont on ne craint pas la compagnie quand on entreprend un long voyage à pied. 

Se concentre sur le voyage en solitaire à pied, ou, bien qu’habitué à voyager seul, le sentiment de solitude n’a jamais été aussi fort.
Un sentiment exacerbé par le moyen de locomotion choisi, par le budget serré pour celui-ci qui a grandement favorisé le camping sauvage et aussi par la réalité de la campagne française actuelle: un abandon des villages qui se ressent aujourd’hui face aux vitrines fermées et au silence de leurs rues, la vie qui a quitté les champs qui s’étendent à perte de vue.
Cette série se détache de la trame géographique pour devenir une oeuvre poétique questionnant le sentiment de solitude qui est bien souvent considéré négatif alors que celui-ci sait aussi provoquer des émotions uniques et permet la quiétude nécessaire à la création.